Institut des
NanoSciences de Paris
insp
insp
4.jpg

Equipements


Depuis sa fondation au début des années 80 par Jean Klein, notre équipe imagine, développe et met au point des ensembles expérimentaux originaux, à la pointe des nano-technologies. Ainsi, le premier microscope à effet tunnel (STM) français fonctionnant à basse température (M1) a vu le jour au laboratoire en 1993, suivi par le premier STM basse température « tout-numérique » (M2) en 2000. Les performances exceptionnelles en spectroscopie tunnel de ce second microscope ont ouvert la voie en 2004 à la microscopie à effet Josephson, en utilisant des pointes supraconductrices . Notre troisième microscope (M3), fruit de 9 ans de développement, a été inauguré en 2008. Ce dispositif, unique en France, combine un STM très basse température (300mK) fonctionnant sous ultra-vide et fort champ magnétique avec une chambre de préparation et de caractérisation in-situ d’échantillons.
Nous développons actuellement un microscope combinant les performances spectroscopiques d’un STM avec la polyvalence et la souplesse d’un AFM (microscope à force atomique). Ce nouveau dispositif expérimental (M2bis) sera destiné aux études de matériaux électroniquement inhomogènes à l’échelle nanométrique.