Institut des
NanoSciences de Paris
insp
insp
1.jpg

Acoustique pour les nanosciences

Dispositifs d’acoustique picoseconde

Contact : Bernard Perrin

 

Ces dispositifs permettent l’excitation et la détection d’impulsions acoustiques d’une durée de quelques picosecondes ou la détection de transitoires acoustiques dans le domaine subterahertz à terahertz. Ils fonctionnent sur le principe des techniques optiques pompe-sonde à l’aide de sources lasers femtosecondes.

(c) RAGUET Hubert/CNRS Photothèque

Une première impulsion laser excite un champ acoustique que l’on sonde avec une seconde impulsion retardée. La gamme temporelle que l’on peut explorer va de quelques centaines de femtosecondes à plusieurs microsecondes. Par ailleurs les diverses détections interférométriques que l’on utilise ont une sensibilité de quelques femtomètres pour la mesure des déplacements de surface induits par les champs acoustiques.

Nous possédons deux dispositifs d’acoustique picoseconde permettant des mesures dans une gamme de température allant de quelques K à la température ambiante. L’un des montages est utilisé comme un SONAR nanométrique et l’autre est plus particulièrement dédié à l’étude de nano-objets ou nanostructures 2D grâce à l’adjonction de dispositifs de microscopie optique conventionnelle ou de champ proche. Ce montage permet de réaliser des cartographies du champ acoustique à différents temps et de filmer ainsi la propagation d’ondes acoustiques dans des nanostructures 2D avec une résolution temporelle « picoseconde » et une résolution spatiale submicrométrique.

 

Autres équipements : Acoustique, optique et thermique ultra-rapides dans les nano-systèmes