Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Espace grand public > Conférences et expositions > Femmes en physique, (...)
insp
3.jpg

Femmes en physique, pourquoi pas toi ? - Portrait d’Agnès Maître par le CNRS

Le CNRS, organisme public de recherche, produit du savoir au service de la société. Avec près de 34 000 personnes et une implantation nationale, il exerce son activité dans toutes les disciplines majeures de la science.

Les recherches menées dans l’Institut de Physique (INP) du CNRS s’intéressent aux lois fondamentales, optique et lasers, physique de la matière condensée et nanosciences.

Placée auprès de la Présidence, la Mission pour la place des femmes au CNRS agit comme un observatoire chargé d’impulser, de conseiller et d’évaluer la prise en compte du genre dans la politique globale de l’établissement.

L’Institut de physique du CNRS est partie prenante dans un projet européen intitulé INTEGER (pour INstitutional Transformation for Effecting Gender Equality in Research) cofinancé par la Commission européenne dans le cadre du programme « Science dans la société » du 7e PCRD et coordonné par la Mission pour la place des femmes au CNRS. Ce projet vise notamment à développer et mettre en œuvre un plan d’action adapté au CNRS, afin de créer un changement durable qui permette d’augmenter la participation des femmes à la recherche en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STEM) et d’améliorer leurs progressions de carrière.

L’INP, l’un des Instituts du CNRS où la part de femmes parmi les personnels chercheurs est la plus faible (20,9%), a été plus particulièrement ciblé. Parmi les mesures envisagées, l’Institut de physique souhaite sensibiliser les lycéennes au travail de recherche en physique en proposant des portraits de physiciennes. C’est l’objet de ce kit de communication « Femmes en physique », qui illustre le parcours et le travail de chercheuses. Par ailleurs, des physiciens et physiciennes vont à la rencontre des élèves de lycées pour parler de leur métier et de leur parcours : ce kit est destiné à enrichir et à poursuivre les échanges au sein des classes avec les professeur·e·s, au delà de cette première rencontre.

Les portraits des 10 « Femmes en physique » qui constituent le cœur du projet, ont été réalisés dans le cadre d’un travail d’études de 3 étudiantes du Master SACIM (Sciences, Arts, Communication, Innovations et Multimédia) de l’Université Saint-Quentin, accueillies à l’Institut de physique d’octobre à avril 2014. Lire l’article « Dix portraits de physiciennes pour l’égalité professionnelle », paru dans le numéro spécial Femmes et physique, de la revue commune SFP/CNRS Reflets de la physique.

GIF

Pour en savoir plus