Institut des
NanoSciences de Paris
insp
insp
4.jpg

Fronts eutectiques lamellaires et fibreux 2D en échantillons massifs

Solidification directionnelle en échantillons « épais » (typiquement 0.5 mm d’épaisseur) d’alliages CBr4-C2Cl6 et succinonitrile-camphre de concentrations à l’intérieur du plateau eutectique.

Le solide est biphasé, composé de deux phases cristallines différentes α et β. La dynamique diffusive est à l’origine de l’alternance périodique des lamelles ou des fibres des deux phases. La vitesse de croissance (inférieure à 1 µm/s), alignée avec l’axe du gradient thermique, est dirigée hors de l’écran (les films sont accélérés). Le front de croissance est vu « de face ».

Structure eutectique lamellaire stationnaire de l’alliage CBr4-C2Cl6 (V = 0.37 µm/s). L’épaisseur de l’échantillon (350 µm) tient toute la hauteur de l’image.

 

 

Structure en zigzag. Eutectique lamellaire de l’alliage CBr4-C2Cl6. Hauteur : 300 µm.
(S. Akamatsu, S. Bottin-Rousseau, G. Faivre, Phys. Rev. Letters, 93, 175701 (2004)).

 

 

 

Structure eutectique fibreuse. Alliage eutectique succinonitrile-camphre. Epaisseur : 450 µm. V = 0.035 µm/s. (M. Perrut, Thèse de l’Université Paris VI, en cours ; collaboration avec S. Rex et al, ACCESS).