Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Equipes de recherche > Nanostructures et optique > Equipements > Goniospectrophotomètre (...)
insp
1.jpg

Nanostructures et optique

Goniospectrophotomètre en rétrodiffusion

Contact : Jean-Marc Frigerio

 

Cet appareil portable est spécialement adapté à l’étude des oeuvres d’art. Il permet des mesures non-destructives, sans contact, réalisables sur le lieu d’exposition de l’œuvre et fournit des résultats en temps réel.

(c)INSP
©INSP

Son originalité réside dans sa configuration de rétro-diffusion : la lumière blanche incidente est conduite par un faisceau d’une centaine de fibres optiques et la lumière diffusée par l’échantillon est collectée dans la même direction par un autre faisceau de fibres optiques, mélangées au faisceau incident. La surface analysée est un disque de 5 mm de diamètre. L’appareil est en cours de transfert industriel.

©INSP

L’appareil est utilisé :
- en spectrométrie pour identifier les pigments et les colorants par comparaison du spectre de réflectance diffuse enregistré avec ceux d’une base de donnée, pour un même angle de rétro-diffusion.
- en spectrométrie pour mettre en évidence l’altération des verres, des vitraux et des glaçures par analyse des oscillations surimposées au spectre de réflectance diffuse.
- en goniophotométrie pour quantifier les états de surface par l’analyse des courbes de luminance en fonction de l’angle de rétro-diffusion, à une longueur d’onde donnée, (lien web-insp-or.doc)
- en colorimétrie pour identifier les différentes techniques picturales par le calcul des coordonnées trichromatiques à partir des spectres de réflexion diffuse.
- en spectrofluorescence UV pour identifier les vernis et leurs composants : résines et liants (développement et transfert industriel en cours).